Abkhazie

Aéroports en Abkhazie

Les villes

À propos du pays

L’Abkhazie est le détenteur du record du nombre d’avis sur notre site Web, ils ont déjà été collectés en 1722, et cela nous supprimons toujours tous les déchets et spams évidents. De plus, ces critiques sont divisées environ en deux: certains louent activement le reste en Abkhazie, tandis que d’autres le grondent avec autant d’enthousiasme. En essayant les collants ajustés Captain’s Evidence, nous notons que toute destination touristique a toujours des fans et des ennemis, et le fait de bouger dans les commentaires suggère que le pays ne devrait pas être populaire. Eh bien, pour que vous – personnellement pour vous – compreniez par vous-même si vous y allez ou non, il est logique, à part les commentaires (ils sont toujours très subjectifs), de lire attentivement les faits, les prix et d’autres détails.

Ci-dessous, dans le texte et sur les pages des stations d’Abkhazie, il y aura des faits, des prix et des détails, et ici vous verrez les avantages et les inconvénients indiscutables du pays en tant que destination. Le plus: une mer vraiment propre (les plages sont toutes caillouteuses, et il n’y a pratiquement pas d’industrie), des prix vraiment bas et l’absence de problèmes à l’entrée (vous n’avez même pas besoin de passeport). Inconvénients: mauvaise infrastructure (dans les principales stations balnéaires, c’est toujours partout, un peu plus loin d’eux, c’est complètement triste), la qualité imprévisible du nombre de chambres (peut-être le sujet le plus douloureux) et du service. Caractéristiques de la cuisine nationale, du commerce, de la mentalité et d’autres moments subjectifs que nous ne considérons pas.

Par conséquent, afin de ne pas changer de vêtements deux fois, voici une autre sagesse du capitaine: lorsque vous planifiez un voyage n’importe où, lisez d’abord les «Subtilités». Nous sommes devenus un portail populaire à partir d’un annuaire professionnel dans lequel la vérité et l’impartialité des informations sur les pays et les stations ont toujours été en premier lieu. Et les vieilles habitudes, comme vous le savez, sont les plus fortes.

Régions et stations balnéaires d’Abkhazie

Officiellement, l’Abkhazie se compose de 7 grandes zones divisant le pays en parties à peu près égales. La chose la plus intéressante est qu’ils capturent tous sans faute à la fois un morceau de la côte et des pics abkhazes enchanteurs. Il est plus facile de compter les districts de la frontière russe: le premier est Gagra, puis Gudautsky, Sukhumsky, Gulrypshsky, Ochamchyrsky, Tkuarchalsky et Galsky, à la frontière de la Géorgie.

La région de Gagra est celle qui borde pratiquement la Russie à Sotchi, et le fleuve Psou sert de frontière naturelle entre les deux États. Le littoral de cette région s’étend sur 53 km et Gagra, l’endroit le plus chaud de la côte de la mer Noire dans le Caucase, est considéré depuis des décennies comme le principal point d’attraction touristique. Pitsunda essaie périodiquement d’arracher le championnat, mais jusqu’à présent pas très bien.

La région de Gagra est considérée comme l’une des plus développées en termes d’infrastructure, et est également célèbre pour son agriculture subtropicale, sa culture d’agrumes, de kiwi et, bien sûr, de raisin.

Les curiosités locales sont connues de tous: ce sont les ruines de la forteresse d’Abaat, le château du prince d’Oldenburg et le restaurant Gagripsh. Mais il y a aussi quelque chose de spécial – le seul hippodrome d’Abkhazie dans le village de Bzypta.

Le quartier de Gudauta est connu à la fois pour plusieurs grandes stations balnéaires du pays – sa propre Gudauta, ainsi que New Athos avec ses incroyables temples et grottes, ou Mussera avec sa pension populaire parmi nos touristes. N’oubliez pas le célèbre lac Ritsa. De plus, c’est dans ce domaine que se trouvent l’église de l’Assomption de la Vierge à Lykhny, la citadelle d’Anakopia et une attraction aussi inhabituelle pour la région que la cascade artificielle du complexe hydraulique de la fin du XIXe siècle.

Le district de Soukhoumi est l’un des quartiers centraux d’Abkhazie. Voici la capitale – la ville de Sukhum, ainsi que les villages de Gumista, Achadar, Yashtukh et un grand nombre de sites archéologiques. Ces derniers comprennent des fouilles à Escher, le célèbre temple de Kaman, le pont Beslet et le tombeau de Saint John Chrysostom.

Le district de Gulrypsh occupe une deuxième place honorable dans le pays par zone, et le village de Gulrypsh est considéré comme sa capitale. Ici, dans le village de Babushara, est le seul aéroport du pays. Les agrumes, les plages de sable et le lac Amtkel sont les principaux “éclats” de cet endroit. Et la région de Gulrypsh était célèbre pour ses stations thermales curatives, y compris le premier sanatorium pour la tuberculose sur la côte de la mer Noire du Caucase. Les vacances dans cette région sont idéales pour les amateurs de silence, les familles avec enfants ou les personnes âgées – il n’y a pas de bars et de clubs, mais les plages et les sites touristiques sont nombreux: la cathédrale Dranda de l’Assomption de la Vierge du 6ème siècle, le grand mur abkhaze avec la tour Kelasur, la forteresse Tsibilium, certains étonnamment pittoresques canyons et gorges, le fameux dolmen azant.

Le district d’Ochamchyr occupe le territoire de la région historique jadis glorieuse et mouvementée d’Abjua. Le centre et la plus grande ville – Ochamchira – sont situés sur la côte, une autre grande colonie de Mokva est dans les montagnes. Vous pouvez arriver ici sur une route goudronnée de qualité assez élevée. L’infrastructure hôtelière commence ici à se développer, vous pouvez rester dans le secteur privé et dans les mini-hôtels. Cependant, c’est dans le district d’Ochamchyr que se trouve l’une des églises les plus vénérées d’Abkhazie – l’église de St. George dans le village d’Ilor. À Mokva, la cathédrale de l’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie du Xe siècle attire l’attention. Les touristes font également souvent une excursion dans la mystérieuse grotte karstique, située dans le village d’Otap.

Le district de Tkuarchal est le seul en Abkhazie dont la capitale du même nom Tkuarchal n’est pas située sur la côte, mais dans les montagnes. Mais à côté se trouve l’un des 7 principaux sanctuaires du pays – le mont Lashkendar. La population était principalement engagée dans l’extraction du charbon, qui se trouve dans les mines le long de la rivière Galidzgi. Au fait, elle est célèbre pour ses eaux curatives. Sur la rive de Galidzgi, il existe des sources thermales utilisées pour traiter les systèmes nerveux musculo-squelettique et périphérique. Le tourisme commence à se développer ici: des sentiers de randonnée vers les célèbres lacs de la crête de Khojaly sont ouverts, les thermes et le pavillon de Galidzha ont été restaurés. Le principal sanctuaire et attraction locale est la cathédrale Bedia du Xe siècle, où, selon la légende, se trouve le tombeau du roi Bagrat II.

Le district de Gal est situé à 77 km à l’est de la capitale abkhaze sur la rivière Eritskali, l’autre rivière, la rivière Inguri, est considérée comme la frontière officielle et en même temps naturelle avec la Géorgie. Le centre du quartier est la ville de Gal, accessible uniquement en bus. C’est le coin le plus inaccessible de l’Abkhazie, où l’infrastructure touristique n’est pratiquement pas développée, il n’y a pas d’hôtels et de divertissements. Dans le même temps, voici les villages les plus atmosphériques à l’architecture médiévale et à la vie bien établie depuis de nombreux siècles. Il vaut la peine de visiter la forteresse féodale tardive de Tsarch, de voir les bains du tsar Rostom et l’ancienne église d’Anchiskhati, de grimper jusqu’aux ruines de la citadelle de Narikal ou à la tour de la forteresse sur le mont Satanjo. Et, bien sûr, pour visiter l’immense réservoir de Gali. Et cette région est également connue pour son thé, ses figues, ses noix, ses kakis et ses mandarines. Tous les détails sur les villes et les stations d’Abkhazie se trouvent sur la page “Subtilités du tourisme”.

Le climat de l’Abkhazie

Le climat en Abkhazie est subtropical humide. Bien que si vous prenez en compte l’incroyable topographie de ce pays ensoleillé, personne n’est surpris par la forte propagation des températures. Ainsi, alors que tout le monde sur la côte nage et se fait bronzer, à 2700 m d’altitude en montagne se trouve la neige éternelle.

La saison de baignade sur les plages locales dure de la mi-mai à octobre. Le moment le plus propice à la détente est le milieu de l’été et le début de l’automne, dans la saison dite du velours. Il vaut mieux partir avec les enfants à la mi-septembre – le soleil ne frit plus, mais chauffe doucement, mais l’eau se réchauffe à l’état de lait frais.

L’endroit le plus chaud de toute la côte de la mer Noire du Caucase est Gagra.

En hiver, sur la côte, la température ne descend presque jamais en dessous de 0 ° C. En général, les hivers sont chauds, même les vents froids ne peuvent pas briser le blocus des hautes montagnes couvertes de forêts denses qui entourent l’Abkhazie. La plupart des précipitations sont probables au début du printemps et à la fin de l’automne, bien que l’on ne puisse pas dire que les pluies torrentielles constituent une menace fréquente pour la culture locale. Prévisions météo détaillées et actuelles pour les stations d’Abkhazie, voir ici.

Visa et douanes

Les citoyens de Russie et de plusieurs autres pays n’ont pas besoin de visa pour visiter l’Abkhazie. Pour traverser la frontière, il faut sortir du transport avant la poste russe, traverser la zone de contrôle, présenter les documents et les bagages, déclarer la monnaie et les autres objets soumis à déclaration, puis passer par le service de contrôle du côté abkhaze et embarquer à nouveau dans le transport.

Le point de contrôle frontalier est ouvert 24h / 24. Pause technique (du côté russe) de 1h00 à 3h00, changement au point de contrôle: de 7h45 à 8h15 et de 19h45 à 20h15. Horaires sanitaires le mardi de 7h30 à 12h00.

Selon les règles douanières, il est impossible d’importer plus de 2 litres de vin par personne en Russie. Des restrictions spéciales s’appliquent aux produits maison – les douaniers n’aiment pas vraiment le miel, le vin ou toutes sortes de saucisses et fromages faits à la main (tout ce qui n’est pas dans son emballage d’origine). Heureusement, cette loi ne s’applique pas aux superbes fruits abkhazes.

Comment se rendre en Abkhazie

Vous pouvez vous rendre en Abkhazie par tous les moyens de transport possibles – à la fois sur rails, par avion et par une simple route. Et seule la dernière option implique un chemin direct, dans d’autres cas, d’une manière ou d’une autre, il faudra une greffe, et ce sera probablement à Sotchi. Le propre aéroport d’Abkhazie n’accepte pas les vols internationaux, respectivement, le hub aérien le plus proche se trouve à Adler. De plus, il est plus pratique de se rendre à l’ancienne capitale des Jeux olympiques en train de toute la Russie, puis de prendre un bus ou un minibus pour Sukhum. Bien qu’il y ait des trains directs de Moscou à la capitale de l’Abkhazie (1 jour 20 heures de route, à partir de 3400 RUB). Les prix sur la page sont pour novembre 2018.

Informations utiles: comment se rendre à Sotchi.

Comment se rendre en Abkhazie depuis Sotchi ou Adler

D’Adler à la frontière de l’Abkhazie – un peu plus de 10 km, qui peuvent être surmontés en train et en minibus.

Chaque année, des tentatives sont faites pour lancer des ferries réguliers à partir de Sotchi et d’Adler (le calendrier exact de la saison doit être spécifié à l’avance). Les billets doivent être achetés par jour au port, à partir de 500 RUB. Le trajet dure environ 1 à 1,5 heure.

Avec les trains, c’est plus facile – ils partent certainement d’Adler chaque saison deux fois par jour, sur le trajet environ 3,5 heures. Le contrôle douanier est effectué dans les wagons. Le prix pour Sukhum est d’environ 700 RUB. Mais cela vaut la peine de réfléchir dix fois avant de choisir ce type de transport: très long, très chaud et très cher.

Les minibus ne suivent que jusqu’à la frontière où les passagers se déposent. Ceux-ci passent le contrôle aux frontières de manière indépendante et embarquent de nouveaux taxis à itinéraire fixe déjà abkhazes vers la station souhaitée. Il n’y a pas d’horaire régulier, mais pendant la saison, ils partent tous les jours de la station Psou toutes les 20 à 30 minutes du petit matin jusqu’à tard le soir. Le coût dépend de la distance, le prix maximum coûtera 200-250 RUB. De la frontière à Gagra, le temps de trajet est de 20 à 30 minutes, à Pitsunda – 40 minutes, à Athos – 1 heure et à Sukhum – 1 heure 40 minutes.

Détails sur la façon de se rendre dans les régions populaires d’Abkhazie: Gagra, Gudauta, Pitsunda, Tsandripsha, Lake Ritsa.

Rechercher des vols vers l’Abkhazie

Le transport

Malgré l’apparente miniature, l’Abkhazie est un pays montagneux et long, donc presque tous les types de transport seront utiles ici – du vélo à l’avion. Ces derniers, soit dit en passant, sont: dans le village de Babushara, il y a l’aéroport de Soukhoumi, où sont basées les compagnies aériennes Abkhaz. Jusqu’à présent, ils n’effectuent que des vols intérieurs de la capitale à Pskhu ou des vols touristiques au-dessus de l’Abkhazie.

Le deuxième mode de transport en importance est le chemin de fer. Leur ligne a été posée à 220 km de la gare de Psou, à la frontière avec la Russie, jusqu’à la plate-forme Ingur à la frontière avec la Géorgie. Cependant, les trains ne circulent que vers Sukhum, tout ce qui se trouve en dehors de la capitale vers la Géorgie est en cours de restauration. Par conséquent, le plus souvent, les locaux et les touristes utilisent des bus et des minibus. La communication interurbaine à l’intérieur du pays est très bien développée: à partir de la frontière russe, les bus et les minibus parcourent presque tout le pays. Une place dans le minibus Psou – Capital coûte environ 200 RUB.

Transports urbains

En règle générale, les minibus, les bus et les taxis circulent dans les principales villes d’Abkhazie (Sukhum, Pitsunda, Gagra), et il y a aussi des trolleybus dans la capitale. Toutes les autres colonies peuvent être maîtrisées à pied ou en minibus. Le tarif est relativement bas, à moins de 50 RUB. Avec les chauffeurs de taxi, vous devez être plus strict et négocier le coût du voyage à l’avance (environ 20 RUB pour 1 km de trajet).

À New Athos, il existe un type de transport sur lequel tous les touristes sans exception tentent de monter – un petit métro pour les célèbres grottes.

Communication et Wi-Fi

automne 2009 L’Abkhazie a reçu des codes fixes et cellulaires pour la 7e zone de numérotation mondiale (+7), exactement celle dans laquelle se trouve la Russie. La communication cellulaire fonctionne ici sans problème pour les «cinq» et, en général, il y a peu de problèmes. Pour rentabiliser les appels, beaucoup achètent l’une des cartes SIM des opérateurs de télécommunications locaux – «Akvafon» ou «A-Mobile», ils prennent également en charge la 3G et la 4G. Avec une telle carte SIM, un appel vers la Russie est à partir de 9 RUB par minute, ce qui est souvent beaucoup plus rentable que toute itinérance.

L’Internet sans fil est un invité fréquent dans les hôtels abkhazes, et dans un café, ce n’est plus une telle rareté.

Hôtels d’Abkhazie

Il n’y a pas de classification officielle des hôtels en Abkhazie, de nombreuses pensions ont subi une reconstruction sérieuse depuis l’époque soviétique, et de nombreux mini-hôtels nouveaux et de haute qualité sont apparus. Nombreux sont ceux qui souhaitent louer divers logements pour les touristes – des petits appartements aux maisons à part entière pour les familles nombreuses. En général, l’infrastructure hôtelière du pays est en augmentation – vous pouvez trouver et réserver une pension (à partir de 1200 RUB) ou même un appartement (à partir de 700-850 RUB) en ligne.

Le coût de la vie dans les pensions de famille et les maisons de repos comprend généralement trois repas par jour. Parfois, dans le secteur privé, vous pouvez négocier avec les propriétaires des frais de nourriture 2-3 fois par jour.

Le coût de l’hébergement en Abkhazie est toujours l’un des plus bas de toute la côte de la mer Noire du Caucase, cependant, la qualité des services provoque souvent les plus gros potins. Vous devez établir un lien adéquat à la fois avec les critiques publiées sur Internet et savoir à l’avance que les “trois roubles” ou la chambre à louer abkhaze sont “ce n’est pas Rio de Janeiro pour vous”. Mais la mer claire, le soleil doux et une attitude positive couvrent plus que l’insatisfaction avec un robinet qui fuit ou un matelas insuffisamment doux.

De l’argent

L’unité monétaire de l’Abkhazie est le rouble russe. Les bureaux de change sont situés dans les banques des grandes villes. Cartes plastiques des systèmes de crédit mondiaux – Visa et MasterCard sont également acceptées, il y a de plus en plus de distributeurs automatiques de billets. Dans les grands magasins et cafés, les cartes sont également acceptées, mais il est préférable de demander à l’avance si les terminaux fonctionnent, même si les autocollants souhaités sont accrochés à la porte d’entrée.

La monnaie n’est pas acceptée partout, mais les succursales bancaires sont situées dans les zones centrales des grandes villes. Le taux de change du dollar de Moscou, vous pouvez prendre n’importe quelle devise avec vous, mais plus rentable – roubles.

Comment éviter les problèmes

La situation criminelle dans le pays est assez calme. Le mouvement le soir et la nuit est presque sûr. Mais il est conseillé de déposer de l’argent, des documents et d’autres objets de valeur dans le coffre-fort d’un hôtel ou d’une pension, et de ne pas les emporter avec vous à la plage ou dans la voiture, surtout si vous les laissez pendant longtemps et les laissez garés dans un endroit moins fréquenté.

À propos des règles de circulation, il convient de le dire séparément: elles semblent être là, mais peu de gens du pays suivent ces mêmes règles. Il faut être prudent lors de la traversée de la route et de la conduite sur un terrain montagneux en général – les Abkhazes ne ralentissent que lorsqu’ils voient les ralentisseurs, le reste n’est pas un obstacle.

Les cas d’empoisonnement au vin abkhaze, bien sûr, étaient, mais beaucoup plus souvent en quantité qu’en qualité. Cependant, l’achat de bouteilles de cognac de mûre douteux ou de vin de grenade ne vaut pas la peine d’être acheté. Mieux dans les magasins. Une autre mise en garde est la trahison du vin abkhaze. Avant de vider le cinquième verre, accordez-vous une pause – il ne touche pas immédiatement vos jambes et votre tête, mais si vous le frappez, il est extrêmement sensible. Commencez à habituer le foie avec 1-2 verres.

Un autre danger est le soleil: affectueux et agréable pour tous ceux qui ont utilisé un équipement de protection, il deviendra dangereux pour les amateurs de bains de soleil tels quels, sans crème. Les chapeaux, chapeaux panama ou foulards pendant les excursions ne doivent pas non plus être oubliés. Une autre nuance concernant les vêtements est l’apparence lors de la visite des temples et des monastères. N’entrez pas dans les édifices religieux en short ou en t-shirt sur les bretelles; il est conseillé aux femmes d’apporter un foulard avec elles. Oui, et le centre-ville pour marcher en maillot de bain ou paréo, drapé sur un maillot de bain, n’en vaut pas la peine.

Enfin, le dernier avertissement peut ne pas être donné – les traditions culturelles et la foi du pays où vous allez doivent toujours être respectées. L’Abkhazie ne fait pas exception. Par exemple, vous ne devriez pas abandonner un verre de vin lors d’une fête, et si vous ne voulez vraiment pas faire de connaissances inutiles, il vaut mieux ne pas vous éloigner du groupe d’excursion.

Téléphones utiles

Ambassade de Russie à Soukhoum: st. Lakoba, 103; tél: 226-36-93, 226-04-91; site Web

Numéros de téléphone d’urgence – pompiers, police et ambulance – 01, 02, 03 à partir des téléphones de la ville de toute colonie.

L’unité de garde républicaine du ministère des Affaires intérieures de l’Abkhazie à Soukhoum:

L’unité de garde du département des affaires intérieures du district de Gagra:

Plages d’Abkhazie

En Abkhazie, il y a des plages de sable caillouteux, pour la plupart bien équipées, mais il y a aussi des étendues sauvages de côte où les amateurs de paix et de tranquillité l’apprécieront. Par exemple, la côte autour de Sukhum, qui s’étend sur 20 km, est considérée comme assez propre, avec un fond plat sans gouttes, et plaît aux amoureux de plonger des brise-lames. Les plages de Soukhoumi sont pour la plupart de petits cailloux, publiques, équipées d’activités nautiques et d’attractions.

La côte de Gagra est l’une des plus populaires du pays. Presque tout le littoral est divisé en petites sections, dont certaines ont été données aux départements des pensions. Autour – lauriers roses et palmiers. La ville elle-même est territorialement divisée par la rivière Tsikherva en deux parties – la nouvelle et l’ancienne Gagra. New Gagra est la «Sotchi abkhaze», une côte très peuplée, où il y a toujours beaucoup de vacanciers. Le vieux Gagra se caractérise par des cailloux plus gros et le même fond, il y a moins de touristes. Il y a aussi de nombreux hôtels dans la partie ancienne (il y en a de nouveaux et récemment restaurés), un secteur privé et quelques pensions de famille. En raison du relief, la côte locale n’est pas si densément bâtie, donc elle n’est pas bondée et les fans de vacances isolées aiment ça.

Les plages de Pitsunda sont un endroit idéal pour des vacances reposantes et saines. Il a l’eau la plus propre et la plus claire de toute la côte du pays, il n’y a jamais de troubles graves et les buis et les pinèdes reliques qui entourent la station donnent le même air de guérison, dont chaque souffle est déjà un remède. La côte locale est entièrement caillouteuse à l’exception de la magnifique plage du village de Ldzaa, considérée comme l’une des rares plages de sable d’Abkhazie.

Quoi apporter

D’incroyables vins, miel, fromages, churchkhela et produits laitiers sont importés d’Abkhazie. Mais c’est la maison en Abkhazie qui est la plus délicieuse. Les autres souvenirs populaires sont le thé des plantations locales, les fruits (mandarines, agrumes, raisins, figues, kiwi, grenades, cerises), les noix, le tabac et les épices.

Presque tous les magasins du pays fonctionnent tous les jours de 9h00 à 10h00 et de 19h00 à 20h00. Les grands supermarchés sont rares (à Sukhum et Gagra, par exemple), il n’y a pas de centres commerciaux ni de boutiques. Le marché est le meilleur endroit pour acheter des souvenirs comestibles. Au même endroit, d’ailleurs, vous pouvez acheter les Turcs pour le café et les bijoux en acajou.

Cuisine et restaurants

Si vous vous souvenez de la durée et du plaisir des Abkhazes, vous pensez par inadvertance aux origines d’un tel phénomène – n’est-ce pas la faute ici, le lait, la viande et l’abondance de légumes et de fruits qui comptent? En effet, la cuisine locale est basée sur ces piliers, qui je dois dire, sont extrêmement savoureux. La viande est la tête de tout; traditionnellement, elle est cuite en gros morceaux – comme la viande de veau bouillie, le bœuf ou la chèvre. En l’honneur, et le poulet, en règle générale, l’adjika généreusement aromatisé (afin que les amateurs “plus frais” devraient le dire à l’avance).

Fromages – la deuxième caractéristique de la cuisine locale, vous devriez certainement essayer le suluguni abkhaze avec de la coriandre ou toute autre mauvaise herbe, ainsi que les variétés ashvadzu, ashvchapan ou achayur. En accompagnement, les Abkhazes proposent souvent des légumes ou des haricots frais – bouillis avec des épices ou, encore une fois, sous forme de salade. Un compagnon obligatoire de toutes les fêtes est khachapur (traduit par «pain» et «fromage cottage»). Le khachapur adzharien est cuit sous forme de bateau et versé avec un œuf sur le dessus, l’Imereti ressemble à une grande tarte au fromage à l’intérieur, et le gâteau plat megrélien n’en diffère que par le fait qu’il a du fromage à l’extérieur.

«Apsny», «Psou», «Lykhny», «Anacopia» … ces paroles sont de la musique pour les amateurs du goût léger et profond du vin abkhaze. Un verre de vigne est un compagnon fréquent de toutes les fêtes, non seulement festives, mais aussi familiales. La vodka au raisin Chacha est également populaire, ainsi que la boisson au miel Azhaju, qui est réputée se débarrasser de 77 maux.

Vous pouvez essayer toutes ces spécialités dans n’importe quel café ou restaurant, il vous suffit de regarder attentivement l’intérieur et les invités. Hélas, la splendeur et la richesse du paysage en Abkhazie ne parlent pas toujours en faveur de la cuisine et du cuisinier, mais la présence des riverains qui dînent dans cet établissement est très bonne. Une autre nuance qui devrait être gardée à l’esprit par les familles avec enfants et juste les amoureux pour s’asseoir tranquillement est la musique live. Le soir, de nombreux cafés considèrent comme leur devoir d’organiser un accompagnement musical (et assez fort) avec un répertoire qui ne vaut pas toujours la peine d’être écouté par les enfants.

Les salles à manger peuvent être une bonne option pour des repas constants pendant le reste – à la fois seuls et dans des pensions. La facture moyenne pour une collation économique est de 300-450 RUB, pour les réunions dans un restaurant – 700-900 RUB.

Attractions et attractions de l’Abkhazie

L’Abkhazie, tonnée dans toute l’URSS comme la meilleure station balnéaire et balnéaire, était déjà à ce moment-là, à tort et à juste titre, privée de l’attention des touristes-excursions. Et en vain – les attractions locales peuvent donner des chances à beaucoup de leurs frères du territoire de Krasnodar et même du Caucase. Les principaux “mâts-si” de ce pays ensoleillé sont créés par la nature elle-même – (hélas, les clichés ne peuvent être évités) des lacs cristallins, des montagnes douces couvertes de forêts duveteuses, des grottes karstiques profondes avec des sculptures complexes et de superbes bosquets de majestueux pins de Pizunda.

Un célèbre lac Ritsa, qui n’a pas besoin de présentation supplémentaire, est obligatoire pour la visite. Tous les touristes abkhazes s’efforcent de prendre une photo dans le contexte de ses eaux turquoise foncées. Autour du lac – rivières propres, sources minérales et anciennes forteresses. La deuxième attraction la plus populaire est située à New Athos – c’est un complexe de grottes et un monastère uniques. Ce n’est pas si bien connu, c’est pourquoi les gorges de Kodori et les paysages à couper le souffle des environs du col de Kluhor sont encore plus attrayants.

Monuments anciens et culturels d’Abkhazie

Pas une seule flore: de nombreux monuments de la période méso- et paléolithique, des ruines d’anciennes colonies et des forteresses médiévales sont dispersées dans tout le pays d’Abkhazie. Les plus célèbres sont situées dans les grandes villes, ce qui n’est pas étonnant, car Sukhum est né de Sébastopolis, New Athos – d’Anacopia, Pitsunda – de Pitiunt. En plus des ruines d’anciennes colonies, les forteresses de montagne autrefois puissantes, dont il ne reste aujourd’hui que des ruines, sont Cibilium et Akhystu. Le grand patrimoine religieux du pays: ce sont les temples et les basiliques qui ont été décontractés au début du christianisme, par exemple, les célèbres cathédrales Drandsky, Mokva et Bedia, la majestueuse cathédrale patriarcale de Pitsunda, un temple étonnant en l’honneur de l’Assomption de la Vierge à Lykhny.

Expiré? Continuez ensuite. La période médiévale abkhaze doit être prise très au sérieux, car les monuments locaux de cette époque sont tout simplement uniques. Par exemple, le monastère de la grotte à Otkhara et le monastère de Lashkandar près de Tkvarchal. Ainsi que de puissantes fortifications – le château de Bagrat et le célèbre mur de Kelasur d’une longueur de plus de 160 km, une ancienne fortification sur la chaîne d’Aisra et les ruines d’une tour de guet sur le mont Satanjo. En tant que «cerise sur le gâteau», on peut appeler la majestueuse forteresse d’Abaath à Gagra.

Location de voiture

Il n’y a pas encore de sociétés officielles proposant une location de voiture en Abkhazie. La seule option pour trouver une voiture sur place est de convenir avec un chauffeur de taxi qui l’emportera partout. Une autre option consiste à louer une voiture à Sotchi. La seule chose est de spécifier à l’avance quelles entreprises sont autorisées à prendre leurs voitures en dehors de la Russie et si une assurance supplémentaire est nécessaire.

Les amendes pour violation des règles de la circulation en Abkhazie sont très impressionnantes, il vaut mieux imprimer à l’avance pour quoi et combien les agents des forces de l’ordre peuvent vous facturer à partir du site officiel de l’inspection publique des automobiles du ministère des Affaires intérieures de la République. Il y a beaucoup de caméras, il n’y a pas assez d’avertissements qu’ils vous filment, mais il y a suffisamment de représentants de la loi qui se cachent soudainement derrière le virage, alors vous devriez être plus prudent.

Parking sécurisé payant en Abkhazie – à partir de 100 RUB par jour. En règle générale, une voiture peut être laissée gratuitement dans un café ou dans des centres commerciaux.