Séoul

Pays : Corée du Sud
Aéroport de Séoul

À propos du pays

Afin de découvrir pleinement ce qu’est Séoul, vous devez grimper plus haut – jusqu’à une montagne ou l’un des célèbres gratte-ciel. De là, à vol d’oiseau, la ville ne jette pas un coup d’œil. La forme bizarre des gratte-ciels grandit et en largeur, les hélicoptères s’élancent des toits, et quand il fait noir, le néon s’allume et fait rage sur chaque panneau, ce qui donne l’impression que la machine a fonctionné et qu’un avenir lointain et fantastique est venu. Et descendez plus bas – et vous verrez d’anciens palais, de minuscules temples gracieux et des jardins fleuris.

Séoul, plus récemment l’une des villes les plus opprimées et ruinées du monde, est ce triomphe de l’industrialisation combiné avec un profond respect pour l’antiquité.

Le nom “Séoul” est traduit par “capitale”, la ville a reçu ce nom assez récemment – au milieu du 20ème siècle, lorsque le pays a accédé à l’indépendance.

Comment arriver à Séoul

Il y a peu de façons d’arriver à Séoul – seulement un avion ou un train-ferry. Les vols directs peuvent être trouvés dans les horaires de Moscou Sheremetyevo, principalement avec des transferts, volez de Saint-Pétersbourg. Ceux qui n’aiment pas voyager en avion devront d’abord prendre un train pour Vladivostok (qui est presque une semaine sur la route), puis transfert en ferry vers Donhe et seulement de là, prendre un cours pour Séoul.

Pour en savoir plus sur comment se rendre à Séoul ici.

Rechercher des vols vers Incheon (l’aéroport le plus proche de Séoul)

Quartiers de Séoul

Séoul est divisée en deux parties par la rivière Hangam. Les sites historiques et les quartiers d’affaires sont situés principalement dans le centre et sur la rive nord, les zones au sud de la rivière sont considérées comme dormantes. Il y a 25 quartiers dans la ville, les plus chers d’entre eux sont Gangnam, Chungu et Jongnogu. Les deux derniers font partie de la vieille ville, les attractions les plus anciennes de Séoul y sont concentrées. Gangnam, au sud du fleuve, est considérée comme l’une des zones les plus prospères, elle regorge de signes d’hôtels de luxe. C’est aussi le centre d’affaires de la ville.

Un autre quartier coûteux de bureaux étincelants est Yondınphogu. Au-dessus se dresse la “tour dorée” du bâtiment Yuxam. Les touristes se précipitent dans le quartier de Yongsan-gu, de l’autre côté du fleuve, pour regarder la rue la plus internationale de Séoul – Itaewon.

Les voisins occidentaux et orientaux de Yongsan-gu sont toujours centraux, mais beaucoup plus budgétaires en termes de surface habitable: Maphoogu, Sodemungu, Sondongu, Dongdaemungu. Ce dernier est connu comme le «quartier russe», il y a de nombreux signes qui sont proches de l’œil, et même certains Coréens parlent au moins le russe. Ils se rendent à Saeongguong pour avoir l’occasion de faire une pause dans l’agitation de la forêt de Séoul.

Intéressant par la proximité du centre de Tonjakku et du quartier de Sochoguu (ou plutôt, leurs quartiers nord), il y a de nombreuses attractions ici: les tombes de six vassaux ou Servit – une île artificielle conçue en forme de fleur.

À la recherche de logements abordables, il est tout à fait possible de considérer la périphérie. Rouler jusqu’au centre est loin, mais Séoul est une métropole. Mais en termes de sécurité dans la ville, tout est stable.

Le transport

Dans le cadre de la lutte contre les embouteillages, l’administration de Séoul n’a ménagé aucun effort pour rendre les transports en commun pratiques et ponctuels. Les schémas de circulation hétéroclites peuvent être déroutants pour un touriste inexpérimenté, mais il n’y a rien à craindre – en fait, ce système est très pratique, il vous suffit de rouler.

Métro

Chaque ligne du métro de Séoul a sa propre couleur et son propre numéro, dans les vestibules dans les yeux il y a des ondulations de panneaux, y compris en anglais, donc vous ne vous perdrez pas dans le métro local.

Les billets peuvent être achetés aux distributeurs automatiques situés près des tourniquets. Un seul voyage coûte 1250 KRW. En plus du coût de la carte, l’accepteur de factures «demandera» une caution de 500 KRW. Pour le retourner à la sortie, vous devez insérer un ticket dans l’appareil avec l’inscription “dépôt retour appareil”. Les prix sur la page sont pour novembre 2019.

Bus

Les bus multicolores sont le transport le plus populaire à Séoul. Ils ne supportent pas les embouteillages grâce aux «lignes dédiées» et livrent des passagers dans tous les coins de la ville. Des bus jaunes circulent au centre-ville et dans les environs. Des bus verts et rouges sont amenés dans les quartiers résidentiels et les stations de métro, ces derniers suivent et encore plus loin de la ville. Des itinéraires bleus relient la banlieue au centre d’affaires. Les prix des billets varient de 800 à 1800 KRW.

Les autobus d’excursion sont très populaires parmi les clients de la ville. Ces promenades depuis Seoul City Bus (un site Web avec une version anglaise) sont le moyen le plus rapide de découvrir la capitale de la Corée du Sud.

Taxis et vélos

Presque tous les chauffeurs de taxi de Séoul acceptent les cartes de paiement et les cartes bancaires, beaucoup parlent anglais

Les taxis de Séoul se distinguent dans le trafic en orange vif. Pour l’atterrissage et les premiers kilomètres installés, les frais sont de 1800-2200 KRW, puis environ 600 KRW par km. La nuit, les tarifs augmentent de 20%. Un confort accru est offert aux passagers dans un taxi de luxe (noir avec une bande jaune), où les prix sont deux fois plus élevés, mais stables à tout moment de la journée.

Il est agréable de faire du vélo dans les parcs de Séoul. Une heure de loyer coûte 4000-6000 KRW, le tout – 10 000-12 000 KRW.

Cartes de transport

Il est pratique et rentable de se déplacer à Séoul en utilisant une carte T-money reconstituée d’une valeur de 2500 KRW. Il est vendu dans le métro, l’aéroport, les magasins et vous permet de faire des trajets en métro, en bus et même en taxi c’est moins cher qu’en liquide. Le solde non dépensé peut être retourné.

Une autre carte de transport est le Seoul City Pass, qui donne le droit d’effectuer jusqu’à 20 trajets par jour sur tout type de transport, y compris en taxi. La période de validité de la carte est limitée – 1, 2 ou 3 jours, elle n’est pas soumise au retour. Le prix est de 15 000 à 30 000 KRW.

Une variante du Seoul City Pass est une carte Seoul City Pass Plus rechargeable. Dans les transports publics, cela fonctionne comme du t-money et rend les voyages moins chers de 100 KRW. De plus, le titulaire de la carte marquée Plus recevra de bonnes réductions sur les visites des restaurants et des attractions. Le solde de la carte peut être restitué.

Communication et Wi-Fi

En Corée du Sud, les normes de communication sont différentes de notre GSM habituel. La plupart des smartphones passeront sans problème à un nouveau mode de fonctionnement, mais les mauvaises surprises ne sont pas exclues. Les clients de la ville laissés sans communication sont aidés par le service de location de gadgets. À Séoul, vous pouvez louer un téléphone, une carte SIM et même un Wi-Fi de poche – Seoul WiFi Egg. Les opérateurs mobiles les plus célèbres de la ville sont Olleh et SK Telecom.

Le coût de location de gadgets et de cartes SIM peut sembler excessif – de 5000 KRW par jour uniquement pour un routeur et de 20 000 KRW pour une utilisation hebdomadaire du téléphone. Si votre smartphone est devenu ami avec les normes coréennes, vous pouvez essayer de contourner le Wi-Fi.

De plus, très bientôt, la question de l’Internet gratuit à Séoul perdra de sa pertinence – le maire a promis un Wi-Fi omniprésent d’ici 2017. Maintenant, le signal est dans le métro, la plupart des restaurants et hôtels, lieux touristiques et centres commerciaux. La connexion peut nécessiter une autorisation. Dans les rues, Internet gratuit est partagé par ipTIME et Seoul Free Wi-Fi.

en juillet 2016 Les autorités de Séoul ont installé des centrales hydroélectriques compactes pour recharger les tablettes et les smartphones sur les rives du ruisseau de la ville de Chongecheon, qui traverse directement le centre de la capitale. Ils peuvent être utilisés gratuitement.

Plages de Séoul

Pour les joies des vacances à la plage, Séoul voyage à l’ouest de la ville jusqu’à la mer Jaune. Le chemin est court – un peu plus d’une heure en voiture. Il peut être atteint par les transports publics, cela prendra environ deux heures. Vous devez aller en direction de l’aéroport d’Incheon, puis changer pour les bus. Les routes nos 302, 306, 301, 111 mènent à la plage la plus populaire d’Irvanni. Il livrera un bus touristique à la plage, il attend des passagers sur le quai d’Incheon n ° 13.

«Irvanni» est célèbre pour ses belles vues, les reflux impressionnent particulièrement les touristes lorsque la mer expose des centaines de mètres de sable parsemés de crabes et de mollusques.

L’entrée de l’eau est peu profonde, elle est peu profonde au large de la côte, il est donc bon de se détendre avec des enfants sur la plage.

Ou vous pouvez vous arrêter plus tard et vous détendre sur la petite plage de Wansan, moins fréquentée. Les deux zones de loisirs sont bien entretenues; les vacanciers ont des parasols, des chaises longues et de nombreux cafés.

Il n’y a pas de frais pour des vacances à la plage, vous devrez payer environ 25 000 KRW pour un transat ou un parasol.

Il y a un arrêt «Sammok Marina» sur la route du bus touristique. De là, les ferries partent pour le cluster des îles Sindo, Sido et Modo. Sur Sindo, un endroit très agréable pour des vacances isolées est la plage de sable “Sugi”. Les îles sont reliées entre elles par des ponts, sur chacun d’eux il y a des coins pittoresques où vous pourrez bronzer en silence et profiter d’une excellente vue sur la mer.

Traitement à Séoul

Le système de santé sud-coréen est considéré comme l’un des plus efficaces au monde. Selon l’Association russe du tourisme médical, les services les plus demandés parmi les étrangers en 2015 a commencé le traitement des problèmes gastro-intestinaux et des maladies cardiovasculaires. En outre, la Corée est célèbre pour ses réalisations dans le domaine de la dermatologie, de la chirurgie (y compris le plastique) et de l’oncologie.

Samsung Medical Center a une réputation irréprochable à Séoul. Il fournit une assistance en oncologie, démontre des taux élevés dans le domaine des maladies cardiovasculaires, de la chirurgie et de la transplantation. Le centre de chirurgie cardiaque du centre médical ASAN a fait ses preuves. Une histoire impressionnante se trouve à la Severance Clinic, où la chirurgie robotique est utilisée avec succès pour traiter le cancer.

Les prix des traitements correspondent à la qualité des services fournis. Un examen de base coûtera 500000 à 600000 KRW, le diagnostic oncologique coûtera à partir de 1 700000 KRW.

Et un peu exotique. Selon des études, la moitié de la population de la Corée du Sud a recours à la phytothérapie et à l’acupuncture – des méthodes de traitement coréennes traditionnelles. Il est logique de planifier une visite dans l’une des cliniques spécialisées. Cela soulagera au moins la fatigue et vous convaincra peut-être même des miracles de la médecine alternative.

Séoul: hôtels

Séoul offre aux voyageurs une large sélection de différentes méthodes d’hébergement – pour tous les goûts et tous les budgets. Économique et en même temps une bonne option – petits hôtels yeogwan. L’ensemble des services est minimal.

Le coût de la vie dans les hôtels 3 * des quartiers centraux commence à 60 000 KRW. Une chambre standard dans un hôtel cinq étoiles dans les quartiers luxueux de Chungu, Jongnogu et Gangnam coûtera 100000 à 150000 KRW, 500000 à 600000 KRW seront demandés pour une suite.

Certains touristes choisissent une option d’hébergement très exotique, ou plutôt dorment dans des saunas coréens – jjimjilbang. Tous les arrivants ont des couchettes. Le matin, vous pouvez prendre une douche, laisser les choses dans les vestiaires jusqu’au soir ou les emporter avec vous pour passer la nuit suivante dans un autre bain. Prix - à partir de 7000 KRW par nuit.

Lors de la réservation, nous vous recommandons de faire attention à l’hôtel … les lits. Traditionnellement, les Coréens dorment sur le sol, donc un lit dur dans un hôtel n’est pas rare. Si vous préférez les matelas et les oreillers, vous devriez en discuter avec l’administration.

Achats

Le shopping sera un point dans le programme de visite de Séoul, que vous le vouliez ou non. Premièrement, les magasins sont partout. Et deuxièmement, les prix des vêtements, des cosmétiques, de l’électronique en Corée sont inférieurs de 20 à 30 aux prix russes, voire 50%. En savoir plus: faire du shopping à Séoul.

Partout où un touriste se rendra à Séoul, un marché ou deux, ou même tout un quartier commerçant, brusquement imprégné de la médina marocaine, sera sûrement en route.

Tout d’abord, les accros du shopping se précipitent dans la région de Mendon, où chaque mètre carré est occupé par des magasins. Ici, vous pouvez tout acheter: des vêtements aux articles d’intérieur. Mendon est célèbre pour son abondance de marques démocratiques, les cosmétiques coréens de haute qualité sont largement représentés dans les magasins.

Un autre endroit multimarque et peu coûteux à Séoul est Itaewon Street. Les étrangers vivent et travaillent ici, donc les comptoirs sont peut-être les plus exotiques. Itaewon vaut le détour pour les produits en cuir et en fourrure, ainsi que les costumes pour hommes.

Eh bien, les courses d’élite attendent les invités du comté de Gangnam-gu. Des boutiques de luxe s’alignent fièrement dans le quartier d’Aggujeong sur la rue Rodeo, dans le centre commercial Galleria. Cheongdam est un autre quartier de boutiques chères du quartier. Obligatoire pour visiter le centre commercial et de divertissement COEX.

Des souvenirs coréens traditionnels se trouvent sur la rue Insadon. C’est un endroit agréable pour se promener comme Moscou Arbat. Ici, les touristes se verront offrir de la porcelaine, des textiles, des bijoux, des boules faites à la main et des objets d’art.

Une visite au marché de Séoul peut être considérée comme une excursion. Ce ne sont pas seulement des plates-formes commerciales, certaines, par exemple, Namdaemun et Dongdaemun, sont assez anciennes et initient les touristes à la vie et aux traditions coréennes. Ils vont au marché “Yongsan” pour la célèbre électronique coréenne.

Les ventes à Séoul ont lieu en décembre-janvier et en été. En août, un festival de shopping a lieu au cours duquel les remises sur les produits atteignent 60%. Dans les magasins avec le logo Global Blue TAX FREE ou Global TAX FREE, assurez-vous de demander un reçu de remboursement de taxe. Le taux de TVA standard est de 10%. Le vendeur peut demander une copie du passeport.

Cuisine et restaurants à Séoul

Séoul est une ville très «savoureuse». Il y a des «quartiers spécialisés» entiers, dans chacun desquels ils ont appris à cuisiner magistralement un certain plat. Par exemple, le district de Changchundon est célèbre pour ses cuisses de porc chchchkpal, et Sindandon est célèbre pour ses gâteaux de riz à la sauce au piment ttokpokki.

Note à tous les gourmets: d’excellents restaurants sont situés dans les rues: Samcheongdong, Itaewon, Apkujon, Chonro, Sinchon, Myeongdong et Ide (district de l’Université Ewha Womans). Les jeunes devraient jeter un coup d’œil à Gangnam Street, et les esthètes qui prêtent attention non seulement au goût et à la qualité de la nourriture, mais aussi au style, au design et à l’intérieur de l’établissement ont une route directe vers Insadon Street.

Les prix des aliments dans les restaurants varient selon le type d’établissement. Ainsi, la facture moyenne dans les magasins de restauration rapide à petit budget, les kiosques de rue ou les restaurants de restauration rapide sera de 2000 à 9000 KRW, dans les restaurants de la catégorie de prix moyen – de 8000 à 15000 KRW.

Attractions et attractions à Séoul

Séoul – une ville de contrastes. Les centres d’affaires se sont rapprochés des temples antiques, les sites historiques sont entourés d’une dispersion de gratte-ciel et les échanges ultramodernes au coin de la rue sont remplacés par des paysages de parc apaisants.

Palais

Selon la légende, le fondateur de la dynastie Joseon, Lee Songe, ne pouvait pas choisir un endroit pour construire sa résidence pendant longtemps. Pour une raison quelconque, il a obéi à un simple laboureur et s’est rendu au nord de Séoul, où il a construit le grand palais de Gyeongbokgung. Les principales installations du complexe sont Gyeongjong Hall et Kenghweru Pavilion.

Gyeonggiung revêt également une grande importance historique, devenant la «résidence secondaire» des dirigeants en cas d’urgence. Aujourd’hui, il y a un musée historique.

Chandokkun est en concurrence avec les résidences dans le pittoresque. Après avoir examiné ses salles, les touristes se précipitent pour admirer le Jardin Secret et le Jade Stream. Il est intéressant de regarder le jardin botanique et le pavillon de la reine dans le complexe du palais Changneogun. Le palais de Toksugun à Séoul dans le temps a été construit comme une villa de campagne et il semble donc modeste.

L’architecture des palais de Séoul peut sembler arbitraire, les objets sont si doucement inscrits dans l’image globale. Mais si vous étudiez la question et regardez de plus près, il devient clair que lors de la construction, ils n’ont pas seulement observé une hiérarchie stricte, mais ont également pris en compte les principes du confucianisme et même la localisation des étoiles.

Gratte-ciel

Les bâtiments de Séoul sont impressionnants non seulement dans l’histoire, mais aussi à l’échelle. Vous pouvez les évaluer en cliquant sur la caméra, mais il est beaucoup plus intéressant de vérifier vous-même une phobie et de grimper vers le ciel – jusqu’au pont d’observation de l’un des gratte-ciel. Le gratte-ciel le plus célèbre de Séoul est le bâtiment Yuxam, dont l’ascenseur s’élève à une vitesse de 54 m / s. À couper le souffle au Upper Cloud Restaurant dans la tour Jongno. Un endroit populaire est la tour de télévision de Séoul, qui offre une vue imprenable sur la ville.

Temples

Les temples bouddhistes de Séoul sont tenus de visiter. Au moins un – Choges. Les moines touristes proposent des programmes d’hébergement à Temple Life. Merveilleusement belle, la plus ancienne de toutes les cathédrales confucéennes de Corée, le temple de Jongmyo, a été érigée en l’honneur des dirigeants de la dynastie Joseon et sa décoration est appropriée, digne du peuple royal.

Et il y a de nombreux musées à Séoul. Une visite au Monument aux Morts de la République de Corée sera inoubliable. Le Musée national de Corée (un site Web avec une version anglaise) fournit l’image la plus complète du pays, avec 220000 expositions dans sa collection.

Village folklorique

Le village folklorique, situé à 50 minutes de Séoul, se compose de maisons typiques des différentes provinces coréennes. Il y a régulièrement des spectacles de rue, des “cérémonies de mariage”, des “cortèges funèbres”, des spectacles de cirque, des compétitions de cerf-volant, des danses folkloriques et des compétitions de sports traditionnels.

Séoul pour les enfants

L’un des plus grands parcs à thème du monde se trouve à Séoul – il y a plus de raisons de partir en vacances avec des enfants que vous ne pouvez l’imaginer. De plus, la ville est toujours heureuse pour les jeunes invités et prête à les recevoir. Le transport est adapté pour déplacer les poussettes, et même dans le métro, il y a des chambres d’enfants particulières.

Donc, Lotte World est une structure grandiose (depuis l’espace, vous pouvez le voir! ), où il y a du plaisir pour tous les goûts et tous les âges. Les enfants sont accueillis ici par des héros de contes de fées, d’innombrables trains et carrousels. Les enfants plus âgés apprécieront la patinoire toute l’année, ainsi que la possibilité de planer sous le dôme même du bâtiment en ballon. Des manèges passionnants peuvent être trouvés sur «Magic Island». Parmi ceux-ci, le plus “fou” – “Gyro-Drop” et “Gyro-Swing” – une chute d’une hauteur de 70 mètres et une aventure à l’intérieur d’une tornade.

Les enfants et les adultes adoreront le Coex Aquarium, le plus grand aquarium de Corée. Les habitants de 90 aquariums d’enquête sont des dizaines de milliers de poissons et d’animaux marins. Les sensations les plus excitantes attendent les visiteurs du tunnel avec des requins et des tortues de mer.

Pas si grande échelle, mais un impressionnant aquarium se trouve au sous-sol du bâtiment Yuksam. Il accueille des spectacles avec des phoques, des pingouins et des otaries.

Par beau temps, nous vous recommandons une balade dans le “Grand Park”, qui est situé au sud de Séoul – dans la ville de Gwacheon. Les enfants sont ravis de l’immense zoo et du musée coréen, tandis que les adultes peuvent profiter du magnifique paysage.

Météo à Séoul

Le temps le plus confortable pour se reposer est à Séoul à la fin du printemps, lorsque la chaleur et les averses ne sont pas encore arrivées dans la ville. C’est bon et dans les premiers mois d’automne – il ne fait plus chaud et la mer est encore chaude. Dans les rues à cette époque de l’année c’est très beau, c’est la saison des festivals et des fêtes dans l’air. Mais en été, en ville, c’est étouffant et humide, en plus, il vous suffit d’avoir un parapluie avec vous – des pluies torrentielles se précipitent soudainement et vont presque tous les jours jusqu’en août.

En hiver, Séoul est principalement sans neige, mais froide – la proximité de la mer l’affecte. Un vent sec et perçant souffle, vous avez donc besoin d’une veste et de préférence d’une veste d’hiver.

Location de voiture

La décision de se déplacer à Séoul dans une voiture de location donnera au touriste la liberté de choisir un itinéraire, mais ajoutera également des maux de tête. Malgré la lutte à grande échelle avec les embouteillages, qui est activement menée par les autorités de la ville, la congestion du trafic n’est pas rare.

Dans la même lutte, il y a quelques années, le nombre de stationnements dans les quartiers centraux de la ville a considérablement diminué, le coût du stationnement est passé à 2000 KRW et des restrictions de circulation ont été imposées sur certaines routes.

Mais la motivation pour conduire à Séoul est sérieuse – parce que la mer Jaune est à seulement une heure de route de la ville, et les montagnes et cascades pittoresques sont à l’est.

Une entreprise internationale Avis a un bureau de représentation à Séoul, AJ rentacar et Lotte rent-a-car ont reçu des critiques décentes de la part des autorités locales. La location quotidienne d’une voiture coûtera entre 50 000 et 70 000 KRW. Un litre d’essence coûte 1 400 KRW.